Home > Travel > Pour un gars qui voulait eviter l’hiver…

Pour un gars qui voulait eviter l’hiver…

November 22nd, 2006

Bonjour vous,

Au debut l’idee etait de visiter des pays chauds pour ne pas me geler le cul cet hiver, pour une raison obscure ca n’a pas vraiment fonctionne. La preuve apres avoir passe 5 a 6 semaines en Mongolie a des temperatures pres de 0 (allant jusqu’a -20 a quelques reprises) je suis presentement en Siberie en plein mois de Novembre. Pour citer Les Cowboys Fringuants : La Siberie l’hiver c’est bien pire que l’enfer, y’a meme pas de calorifers.

Evidemment ce n’est pas vrai, il y a des calorifers. C’est meme une des applications les plus pousse du communisme: tout le monde a le meme systeme de chauffage. Toutes les immeubles sont relier entre eux par un reseau d’eau chaude qui passe dans les calorifers et qui distribue la chauleur partout. Aucun controle n’est possible sur la chaleur qui passe le seul moyen de changer la temperature ambiante c’est d’ouvrir les fenetres. A -20 ouvrir une fenetre ca te rafraichit une piece c’est pas long.

Les clichers qu’on a de la Russie sont bien vivant ici en Siberie, le casse de poil est roi! Pratiquement tout le monde horbore fierement sont poil. Si on a pas assez d’argent pour acheter le casque 100% poil (qui est minimum 100$ US) on peut opter pour une version plus cheap avec cuire. Une autre alternative moins couteuse est d’avoir un manteau avec col en poil. Le tout agremante de talons aiguilles (a pointe de metal) pour mesdammes et de souliers a la Aldo pour
monsieurs. Les souliers a talons aiguilles sont ici autant une fierte qu’un outil pour monter une pente glacee! Surprenant vous me direz, mais imaginez la scene: La dame plante sont talon dans la glace ce qui assure une bonne adhesion en pose ensuite le devant du pied. Un art que l’ont semble apprendre jeune ici. Puisque je suis revenu pres de la frontiere Mongole, il y a beaucoup de gens aux traits Mongoles. Ce sont les Buryats, une ethnie de la Mongolie qui pour une raison que j’ignore n’a pas ete inclut dans la Mongolie lors de sa formation. Ils ont donc des traits asiatiques et sont tres jolies (je parle des filles ici) quand le froid rougie leurs joues. La premiere ville dans laquelle je suis aler en Russie (Irkustk) est un peu plus loin de la frontiere et j’etais vraiment surpris de voir autant de blancs (les personnes, pas la neige). Quand on voyage une personne blanche est generalement synonime de touriste et donc d’un minimum de connaissance de l’anglais. Ici, les 2 sont faux! Ils ne sont pas des touristes et ne parlent generalement pas un mot d’anglais, ou du moins ne veulent pas. Les plus jeunes comprennent ce qu’on dit mais ne semble pas vraiment en mesure de repondre. J’ai passe 45 min dans un minibus a jaser avec un gars en utilisant la vitre pour faire des dessins. C’etait vraiment cute quand il m’a dit “the rect-angel” en parlant d’un rectangle. Ca ete une experience vraiment cool, j’ai aussi un petit “phrasebook” qui aide a discute ou au moins me faire comprendre quand j’en ai besoin, mais jusqu’ici j’ai ete chanceu et j’ai pratiquement toujours ete avec des gens qui parlent anglais (ou
francais) et russe. Pour acheter mes billets de train je fais ecrire les details sur un papier je le donne a la caisse et quand ils posent des questions je souris et dit: You choose, I don’t understand. A date ca fonctionne. Je suis en ce moment chez une Hongroise (amie d’un ami) et hier 3 russes sont venue nous rendre visite, ils m’ont tous pose la meme question: comment fais-tu pour voyager ici si tu ne parles pas Russe? Est-ce que ca te fais peur. Interessant comme questions, mais c’est pas le premier pays ou je ne comprend pas la langue. Dans les epiceries je pointe ce que je veux et je montre le nombre, c’est comme
ca depuis l’Espagne.

Un petit retour en arriere, mais 2 dernieres semaines en Mongolie. Je suis aller faire un tour dans le desert du Gobi avec 5 autres touristes: 1 Americain, 1 Allemande, 1 Danois, 1 Brithish et 1 Hollandais. Pas mal international comme tour. Les premiers jours tout allait bien mais le 3e soirs tout a commence a derraper. L’americain voulait lutter (la lutte est le sport national de la Mongolie) contre notre chauffeur les 2 dans leurs sous-vetements. Apres beaucoup
beaucoup de vodka il (l’americain) c’est retrouve en sous-vetements dans la Ger (tente) de la famille qui nous hebergait. Un peu plus tard pour une raison qui m’echappe encore il a baisse ce qui lui restait de linge et se tennait debout a cote de moi… Il est ensuite aller dehors et a eu son match de lutte contre le chauffeur (qui fait 2 fois sa taille). Il s’est evidemment fait donner une bonne correction et avait meme la levre en sang apres. Comme il avait ete humille il a
voulut lutter contre le Hollandais qui lui a egalement foutu une raclee. Il a ensuite voulut m’essaye et je me suis fait un plaisir de le clouer au sol. Apres cette 3ieme defaite il est entre dans la notre Ger et on s’est appercu qu’il saignait pas mal. J’avais aussi du sang sur les mains, le sien. Il s’etait ouvert la levre, le front et le deriere de la tete (il n’a pas de cheveux et le sol est couvert de petites roches). Je me suis aussi souvenu que je lui ai foutu les 2 doigts dans le nez et que j’ai tirre pas mal fort. En tout cas, l’atmosphere apres cette soiree etait assez incorfortable mais heureusement rien de plus ne c’est passe, mais c’etait claire que moi et lui on ne s’entendait pas. Le pire c’est qu’il prend exactement la meme route que moi (par la Russie vers la Chine en passant par la Coree et le Japon) donc on va forcement ce recroiser. On a quand meme echanger certaines infos sur le trajet avant de ce quitter en Mongolie et je ne l’ai pas vu depuis que je suis en Russie (presqu’une semaine). Par contre comme il n’y a qu’un (ou 2?) bateau hors de
Vladivostok par semaine il y a des tres fortes chances qu’on soit sur le meme et ils ont tendance a mettre les touristes dans les memes cabines.

Je vous laisse en vous disant qu’il fait presentement -25 et que je pars demain pour Chita rejoindre un ami Russe que j’ai rencontre a Dahab (Egypte) l’an dernier.

A+
Mat



Pense du mois : Fait beau mais fait frette!

Categories: Travel Tags:
Comments are closed.